Les Etudiants

Richesse des parcours et expériences vécues de 30 étudiants.
C’est aussi ça vivre à PURPAN !

  • Louis 3ème année
Louis 3ème année

"PURPAN m'a permis de 
prendre confiance en moi "

De grands progrès en anglais

L’an dernier je suis parti 2 mois et demi en Ecosse au sein d’un centre de recherche végétale. En collocation avec des étrangers, je parlais en permanence en anglais. C’était très agréable d’être mêlé à des cultures différentes et j’ai pu constater d’énormes progrès grâce à cette immersion totale. Quand on n’a pas le choix, on se dépasse, on se force à parler et on progresse.

Avant de partir, mon niveau était correct mais je ne me sentais pas à l’aise, à mon retour j’ai eu un score TOEIC de 970/990 !

La régularité dans le travail personnel

J’avais de grandes facilités au lycée, j’arrivais à avoir de bonnes notes sans fournir énormément de travail.

En arrivant à PURPAN j’ai compris qu’il fallait acquérir de vraies méthodes de travail et fournir des efforts réguliers pour réussir.
Les responsables d’années et les enseignants-chercheurs insistent beaucoup sur ce point et ils ont raison, c’est très important. Il ne faut pas s’assoir sur ses acquis. 

Un mémoire bibliographique passionnant

J’ai réalisé mon mémoire bibliographique sur la crise grecque et son impact au sein de l’UE. Ce sujet m’a beaucoup intéressé car c’est un sujet d’actualité.
C’est un thème qui change de ce que l’on étudie habituellement ici mais justement, cela nous permet d’avoir une ouverture sur le monde et de s’exercer à la recherche de documentation et à la synthèse. J’ai adoré cet exercice.

Une grande diversité dans les matières

Je suis très intéressé par les matières scientifiques comme la biologie ou la génétique mais j’apprécie également les cours en rapport avec l’actualité ou le monde de l’entreprise. Cette année on commence  vraiment à approcher des thèmes comme  l’économie, le management ou le marketing. J’aime cette diversité de contenu.

Un rythme différent en 3ème année

En 3ème année, on a moins de cours présentiels qu’en première et deuxième année mais beaucoup plus de travaux de groupe. Ce changement de rythme demande beaucoup plus d’organisation et de travail personnel.

Le risque est d’attendre la dernière minute pour faire les dossiers, on croit qu’on a le temps mais on se rend bien compte au bout d’un moment que ce n’est pas pérenne. Il faut apprendre à s’organiser au sein d’un groupe et à acquérir une certaine rigueur. On gagne en maturité car on devient plus responsables et autonomes.

Les stages, une importance capitale

Pour moi les stages sont très importants car ils nous aident à découvrir des horizons professionnels. J’ai déjà pu découvrir le monde de l’élevage porcin et celui de la Recherche. J’aimerais maintenant découvrir la grande distribution.

On apprend beaucoup sur nous également. Par exemple, au lycée j’étais timide et réservé mais j’ai réussi à m’affirmer, à prendre confiance. Maintenant je suis plutôt à l’aise avec la prise de parole.

Originaire de Toulouse, pour moi les stages ont été les premières expériences hors du cocon familial. On est obligés de s’assumer, c’est très formateur de s’éloigner de ses parents et de casser la routine.

J’espère que mon stage de quatrième année m’aidera vraiment à choisir mon orientation professionnelle.